CULTURE EN BREF !

La population Argentine est aujourd’hui majoritairement d’origine européenne mais ça n’a pas toujours été le cas.

 

Les premiers habitants du continent Américain, les indiens, sont arrivés dans le pays environ 10.000 av JC, après avoir traversé l’isthme de Panama. Ils sont les descendants de peuples nomades venus tout droit de Sibérie il y a 30.000 ans.

Le continent vit alors la naissance de nombreuses grandes civilisations sédentaires comme les mayas, les aztèques, les incas …

 

Avant l’arrivée et le pillage des conquistadors espagnols . (Voir Pérou et Bolivie) le pays était peuplé par des tribus nomades vivant de chasse et de cueillette, principalement les guaranis, les querandis et les mapuches ; résistants farouches aux envahisseurs Incas.

 

En 1492, Christophe Colomb découvre l’Amérique à bord d’un navire Espagnol.

Dix ans plus tard, ces conquistadors arrivent en Argentine et en prennent possession. En 1537 les premières colonies s’installent et contrôlent l’intégralité du territoire, massacrant au passage une partie de la population indigène.

Ce terrible épisode durera jusqu’en mai 1810, date de l’indépendance du pays.

 

Après cette date de nombreux conflits internes opposèrent les habitants ; et c’est dans ce climat de tension qu’alternèrent dictatures et démocraties.

 

Ce n’est qu’en 1983 que le pays trouvera une véritable stabilité démocratique avec l’arrivée de Raul Alphonsin au pouvoir.

 

Depuis ce jour, l’Argentine a connue de nombreuses crises économiques qui ont affaiblit le pays. Aujourd’hui encore elle se remet difficilement de ces malheureux évènements successifs que Cristina Kirchner, présidente actuelle, tente de résorber en relançant la croissance économique.